Octopus Basics

La robotique mobile à la carte.

Octopus Basics est un robot polyvalent destiné à divers usages, allant du transport de charges lourdes à la surveillance. Il s’adapte en fonction de vos besoins.

AUTONOMIE

La taille du châssis et son poids nous permettent d’embarquer un volume de batteries conséquent permettant une autonomie en mode surveillance de plus de 20 heures. De même, nous utilisons un système de recharge sans contact par induction.
Caractéristiques batteries : 100 A/heure ; 14 kg.

EQUIPEMENT

Le châssis de nos robots embarque toute la motorisation, les batteries et toute l’électronique de gestion de l’ensemble. Ils sont équipés de 4 moteurs brushless de grande puissance permettant des charges embarquées jusqu’à 100 kg. Ils possèdent également 4 roues motrices garantissant une utilisation sur tous terrains. Qui plus est, la structure étanche permet une utilisation amphibie (terre et eau). 

GUIDAGE AUTONOME

Nous utilisons une cascade de capteurs afin de réaliser le mapping et la trajectoire du robot : LIDAR laser grande portée à +/- 100 mètres, 3 caméras de profondeur (40 cm à environ 6 mètres), système ultrasonique (0 à 2,5 mètres), caméras thermiques et radar hyperfréquence (en cours).

- IA DANS TOUTE SA SPLENDEUR -
(INTELLIGENCE ARTIFICIELLE)

Chaque technologie est connue et maitrisée dans le cadre d’applications simples en environnement laboratoire.
Dans notre cas, l’environnement est plus proche de la difficulté d’un véhicule autonome que d’un robot de laboratoire. Nous devons tenir compte de nombreux paramètres perturbateurs environnementaux (terrain non stable, non plat, présence d’animaux, poussière, brouillard, etc).
Afin d’arriver au résultat recherché nous avons mis une méthodologie complexe multi-capteurs. Par définition, nous considérons le résultat de chaque capteur comme potentiellement erroné et donc remis en question par le résultat des autres. Tous les résultats des mesures de capteurs sont indépendants les uns des autres et éventuellement corrigés si nécessaires.

Par exemple, la mesure du LIDAR est directement corrélée avec le résultat de l’assiette de l’IMU. L’audomètrie des capteurs de roues est corrélée avec l’accéléromètre de l’IMU (cas de patinage sur terrain glissant). La position reçue des caméras de profondeur par rapport à un repère local, par exemple un mur, une bordure ou une ligne de mangeoire, permet de recaler avec une plus grande précision les données du LIDAR. Les caméras et les ultrasons permettent d’identifier des obstacles temporaires ou permanents afin d’effectuer une trajectoire d’évitement et de mettre à jour la carte.